Qui suis-je ? Remerciements Boutique Galerie Contact

Color Key to North American Birds

Titre du livre:   Color Key to North American Birds
Auteur: Frank M. Chapman, Chester A. Reed
Éditeur:  Doubleday, Page Company
Année de publication: 1903
Copywrite:   1903
Imprimeur: A. M. Eddy, Albion N. Y.
Format du livre: 6 x9 pouces  (15 ½ X 23 cm.)
Type de couverture:: Couverture en tissu
Nombre de pages: 312 pages
Prix de vente en 1903: 2.50$ (us)
Coût pour la poste: Inclus dans le prix de vente du livre

Ce livre cache une histoire que l’Histoire elle-même a oubliée….

Monsieur Mark V. Barrow Jr, dans son livre «A passion for Birds American Ornithology After Audubon», suggère que le livre «Color Key to North American Birds» de Monsieur Frank M. Chapman a servi de modèle à Monsieur Roger Tory Peterson pour son «Fields Guides» publié en 1934. Il mentionne que M. Chapman avait placé les dessins et descriptions de plusieurs espèces d’oiseaux de couleurs similaires sur une même page. (pages 158-159)

Monsieur Scott Weidensaul dans son livre «A Brief History of American Birding» souligne l’importante contribution de Monsieur Chapman au développement des «Fields Guides» avec son livre «Color Key to North American Birds» dont le but était de permettre l’identification des oiseaux dans les buissons basée sur une approche comparative visuelle des couleurs de l’oiseau. (page 196)

Pourquoi M. Frank M. Chapman, «Curator of Ornithology in the American Museum of Natural History» aurait-il demandé à Chester A. Reed d’être l’artiste qui dessinerait les 800 dessins requis pour la publication de son livre?

Chester Albert Reed avait-il seulement un rôle d’exécutant artistique ou aurait-il joué un rôle catalyseur dans ce projet à notre insu?

Bien que le livre de Monsieur Chapman ait été publié en novembre 1903, sa vraie histoire commence le premier février 1902.

Dans sa revue mensuelle «American Ornithology for Home and School» Chester publie, au bénéfice de ses lecteurs, cette charte d’identification couleur:

Vous remarquez que l’on retrouve sur la même page plusieurs espèces d’oiseaux ayant des caractéristiques de couleurs similaires, un petit texte descriptif sur les caractéristiques de l’oiseau ainsi que son aire de dispersion, lieu de nidification, sa dimension et son nom latin. (2)

Voici le texte de présentation de cette charte que Chester A. Reed fit dans son éditorial de sa revue le premier février 1902:airement l’intention de l’auteur qui est de fournir un moyen d’identifier les oiseaux basé sur une approche comparative visuelle des couleurs de l’oiseau.

«« In this number we give IDENTIFICATION COLOR CHART – No 1. We hope to give at least ten of these charts during the present year. The object of these is to furnish a ready means of identifying birds. You will notice that the most prominent color on all these birds is yellow; that the five on one side of the sheet have black throats and those on the other side have plain unmarked yellow throats. We shall follow the same plan with the subsequent charts. Birds having similar markings and color will be grouped together and the text will call attention to the distinguishing marks, and give the locality where each is found. It’s use: Suppose that a person in California sees an unknown small bird. He notes that the most striking color is yellow and that it has a black throat. Turning to the chart of yellow birds with black throats, he will find that only Townsend’s or Hermit Warbler are found in California. A glance will determine which he has seen. We sincerely hope that these charts will prove helpful to many, especially those just beginning the study and to teachers in their school bird» (2)»

Ce texte exprime clairement l’intention de l’auteur qui est de fournir un moyen d’identifier les oiseaux basé sur une approche comparative visuelle des couleurs de l’oiseau.

La première rencontre avec M. Frank M. Chapman

Quelques jours après la publication de cette charte d’identification couleur, M. Frank M. Chapman se rend au bureau de Chester et de Charles pour discuter de la publication d’un livre. Pour donner suite à cette rencontre, Charles K. Reed écrit une lettre le 12 février 1902 et fait une proposition à M. Chapman pour la publication d’un livre «The Color Key». (3)

Dans cette lettre, Charles présente les différents éléments pour la réalisation de ce projet. Il recommande que le livre ait entre 150 et 200 pages, que la couverture soit en carton dur et que, bien sûr, les dessins, produits par Chester, seront soumis à son approbation. Il en coûtera 1,200$ pour imprimer les 3,000 premiers livres et le prix de détail suggéré sera de 1.50$ ce qui, selon Charles, semble être un prix abordable pour ce type de livre.

La proposition prévoit que Chester assistera M. Chapman pour séparer en plusieurs groupes les espèces d’oiseaux aux couleurs similaires et par la suite de les structurer en groupe de 5 selon les dimensions et couleurs des espèces.

Fait à noter, Charles mentionne que le livre de M. Chapman ne sera pas en conflit avec le livre que prépare Chester, «Birds of Eastern North America». (3)

Cette information nous éclaire sur les intentions qu’avait Chester lorsqu’il publia sa charte d’identification couleur le premier février 1902. Il préparait ses «Birds Guides» bien avant la présentation du livre «Color Key to North American Birds» qui sera publié en novembre 1903 avec M. Chapman. Pour plus d’information, consultez la section «Pour les plus curieux # 1».


Entente contractuelle

Après seulement quelques jours de discussion, une entente contractuelle sera signée entre M. Franc M. Chapman et Charles K. Reed. (9)

Ce contrat définit les attentes de M. Chapman, les responsabilités de Chester A. Reed et les engagements de l’éditeur puisque Charles K. Reed acquiert les droits de distribution du livre de M. Chapman. Le contrat définit les clauses pour le partage des coûts de production et du partage des bénéfices de 50% entre M. Frank M. Chapman et Charles K. Reed.


Le rôle de Chester A. Reed

Quelques semaines après la signature du contrat, dans une lettre datée du 25 mars 1902, Charles K. Reed écrit à M. Chapman pour l’informer de quelques éléments administratifs dans la préparation du livre. À la fin de sa lettre, il mentionne très clairement que tous les plans qu’il prendra avec son fils seront acceptés par lui.

À compter de ce moment, Chester assistera M. Chapman et agira comme intermédiaire entre M. Chapman et Charles pour la conception du livre. (4)

Dans ce projet, Chester va dessiner plus de 800 illustrations d’oiseaux qui présentent les couleurs distinctives et les caractéristiques des plumages de chacune des espèces, sans exagération, dans les couleurs comme le font fréquemment certains travaux à cette époque. Chester A. Reed a eu dans ses mains chaque oiseau qu’il a dessiné dans les pages de ce livre. La majorité d’entre eux provenaient de spécimens de la collection privée de son père et lui. Mais dans plusieurs cas, il était nécessaire d’accéder à des originaux provenant de l’extérieur.

Plusieurs espèces ont été fournies par le «Museum of Natural History» et par des collections privées de partout dans le pays dont certaines avaient des spécimens d’une valeur inestimable. De plus, Chester s’est déplacé à plusieurs reprises pour dessiner certains spécimens qui ne pouvaient être déplacés par crainte des dommages dans le transport. (5)

Une part importante du travail consistait à regrouper les oiseaux selon des critères déjà établis et de les décrire. L’ordre de présentation ne respectait pas l’arrangement normal par «Ordre des espèces». Cette classification a été abandonnée pour présenter les oiseaux selon les ressemblances par couleurs.

C’est un travail énorme que de classer et de regrouper plus de 800 oiseaux par ressemblance et par couleurs. Cela exige d’avoir une «Clé» qui permet de simplifier ce travail. Lorsque Chester a présenté sa première «Charte d’identification couleur» en février 1902, il avait déjà classé et structuré plusieurs groupes d’oiseaux selon certains critères. Lorsque M. Chapman commença le travail en mars 1902, il n’avait pas analysé tous les éléments pouvant définir et regrouper les oiseaux par ressemblance des couleurs. De plus, il devait écrire toutes les descriptions correspondantes à chaque espèce. C’était un travail énorme et il devait tenir compte de beaucoup d’éléments en très peu de temps.

(6)

Cette lettre ci-dessus, en date du 6 novembre 1902, témoigne de la complexité et la charge de travail qu’exigeait ce projet. Nous observons que Chester n’hésite donc pas à offrir son aide à M. Chapman dans la sélection des espèces selon la clé de regroupement des oiseaux par similitude des couleurs qu’il a lui-même créée avant le début du projet avec M. Chapman.

Cette autre lettre, écrite à la main par Monsieur F. M. Chapman le 23 décembre 1902 confirme, hors de tout doute, les efforts qu’il devait accomplir pour suivre le rythme avec Chester. Elle confirme également le rôle important assumé par Chester pour supporter M. F. Chapman. Voici un extrait de la lettre:

« Dear Mr. Reed: »

« I am working day and night at the Color Key and have to keep up with you. The water- birds are entirely finished and the introduction Key to Orders is ready. I shall complete the Ranges of the Land-birds early in January and will rush the inscriptions as rapidly as possible. I shall have to go to Washington to study some groups – Shore–birds, Ammodrami, Peucaeas, etc, and plan to be there in January. (16)»

Tout au long du projet, Chester agissait comme coordonnateur entre M. Chapman et l’imprimeur. Son expérience en ornithologie lui permettait d’appuyer M. Chapman dans certains éléments techniques qu’un imprimeur n’aurait pu suggérer pour l’amélioration du contenu dans sa présentation.

Monsieur Chapman pouvait compter sur un artiste de grand talent pour produire les illustrations d’oiseaux, mais surtout, il retrouvait en Chester, un ornithologue d’expérience qui avait une connaissance approfondie du concept d’identification des oiseaux basé sur leurs caractéristiques de couleurs. Chester connaissait les besoins de M. Chapman pour les avoir déjà étudiés avant la publication de sa «Charte d’identification couleur» en février 1902.

C’est pour cette raison que Monsieur Chapman choisira Chester pour la réalisation de son livre «Color Key to North American Birds».


Un travail plus long que prévu

Charles K. Reed avait évalué le projet à approximativement 6 à 7 mois de travail. (3) En fait, le projet prendra 2 ans avant de se retrouver dans les boutiques. Ce n’est que le 15 novembre 1903 que le livre sera enfin disponible.

Pour la commercialisation de ce livre, Charles K. Reed, d’un commun accord avec Monsieur Chapman, transfère le copyright et les droits de publication à un nouveau partenaire «Doubleday, Page & Company».

Le transfert s’opère le 17 avril 1903. Ce contrat qui transfère les droits d’auteur de Chester A. Reed à «Doubleday, Page & Company» confirme cette entente.

(11)

(12)

Dans ce contrat, l’on retrouve les clauses habituelles dans le transfert des droits d’auteur et précise que l’auteur recevra 45% de commission sur le prix de vente suggéré de 2.50$.

Il est intéressant de constater qu’ici, Chester, est considéré comme le co-auteur de ce livre avec M. Chapman.

La publication de «Color Key to North American Birds» connut un très grand succès dès les premières semaines de commercialisation. La première édition était de 5,000 livres. Plus de la moitié de ces volumes étaient vendus avant même sa publication. Une nouvelle édition de 5,000 livres fut imprimée dans la semaine du 21 décembre 1903. (5)

Voici la première publicité de ce livre dans «American Ornithology for Home and School» en décembre 1903. (13)

Et voici un exemple utilisé pour la commercialisation de ce volume(14)

Le premier janvier 1904, Chester publiera, pour la dernière fois, sa 24e charte d’identification couleur pour les abonnées de sa revue «American Ornithology for Home and School». (8)

Ceci coïncide avec la publication d’un article, dans le «New York Times» du 30 janvier 1904, qui présente en détail le contenu du livre de Monsieur Chapman. Fait à noter, Chester n’est pas considéré comme co-auteur du livre.

Cliquez sur ce lien pour consulter l’article du «New York Times.pdf»


Une entente contractuelle qui durera 10 ans.

Charles K. Reed a signé un contrat avec M. Chapman en 1902 qui lui cédait les droits de publication pour le livre «Color Key to North American Birds».

En juin 1912 cette entente prendra fin lorsque M. Chapman fera l’acquisition de tous les droits concernant son livre «Color Key to North American Birds».

Cette lettre adressée à Monsieur Eddy, l’imprimeur de Charles, le 11 juin 1912, nous confirme la vente de tous les droits du livre «Color Key to North American Birds» à M. Chapman.(15)

C’est ce qui explique que lors de la publication de l’édition révisée du livre «Color Key to North American Birds» en novembre 1912, le nom de Chester A. Reed n’apparaît plus sur la page couverture du livre et le nouvel éditeur sera «D. Appleton & Company».

Lorsque Chester A. Reed a publié pour la première fois sa «Charte d’identification couleurs» en février 1902, il ne s’attendait pas a ce que son idée soit reprise par M. Frank M. Chapman et que ce livre devienne une référence pour les futurs livres d’identifications.

Sa collaboration avec M. Chapman est une étape importante dans sa carrière d’ornithologue. Il fera fréquemment référence à ce livre et à sa collaboration avec Monsieur F. M. Chapman qui est un scientifique reconnu en ce début du vingtième siècle en ornithologie.

Si la publication du livre «Color Key to North American Birds» a inspiré Chester, ce n’est pas pour ses “Birds Guides” qu’il publiera en novembre 1905, mais pour un livre qu’il a déjà commencé à produire et qui sera publié en avril 1904, ce livre est «The North American Birds" qu’il a déjà commencé à produire et qui sera publié en avril 1904, ce livre est «The North American Birds Eggs ». (15)

Vous pouvez consultez le diaporama de cette présentation.

  1. (1) A passion for Birds American Ornithology After Audubon», Mark V. Barrow Jr., p 158
  2. (2) American Ornithology for Home and School », 1 février 1902, Chester A. Reed
  3. (3 ) Archival Material from Department of Ornithology American Museum of Natural History, New York. Correspondances entre M. F. Chapman et Charles K. Reed, 12 février 1902
  4. (4) Archival Material from Department of Ornithology American Museum of Natural History, New York. Correspondances entre M. F. Chapman et Charles K. Reed, 25 mars 1902
  5. (5) Worcester Sunday Telegram, December 21, 1903
  6. (6) Archival Material from Department of Ornithology American Museum of Natural History, New York. Correspondances entre M. F. Chapman et Chester A. Reed, 6 novembre 1902.
  7. (7) Pour en savoir plus consultez la section « Bird Guide ».
  8. (8) Pour en savoir plus, consultez la section « Galerie » : Chartes d’identification couleur
  9. (9) Entête de la page 1 de 3 du contrat signé entre M. Frank M. Chapman et M. Charles K. Reed pour la publication du livre « Color Key to North American Birds » Février 1902. Archives de la famille Reed.
  10. (10) Page 3 de 3 du contrat signé entre M. Frank M. Chapman et M. Charles K. Reed pour la publication du livre « Color Key to North American Birds » Février 1902. Archives de la famille Reed.
  11. (11) Entête du « Memorandum of Agreement » Entre Chester A. Reed et Doubleday, Page & Company pour le transfert des droits de publication pour le livre « Color Key to North American Birds » 17 avril 1903. Archives de la famille Reed.
  12. (12) Section des signatures du « Memorandum of Agreement » Entre Chester A. Reed et Doubleday, Page & Company pour le transfert des droits de publication pour le livre « Color Key to North American Birds » 17 avril 1903. Archives de la famille Reed.
  13. (13) Publicité du livre dans « American Ornithology for Home and School », décembre 1904
  14. (14) Une page type du livre « Color Key to North American Birds » par F. M. Chapman et C. A. Reed, 1903, p. 171
  15. (15) Pour en savoir plus, consultez la section «The North American Birds Eggs ».
  16. (16) Lettre de Monsieur F. M. Chapman adressé à Chester A. Reed le 23 décembre 1902. Archives de la famille Reed.