Qui suis-je ? Remerciements Boutique Galerie Contact

Wild Flowers of New York

Titre du livre: Wild Flowers of New York 1912
Auteur: Chester A. Reed
Éditeur: Mohonk Salesrooms
Année de publication: 1912
Copyright: 1 juillet 1912, Chas. K. Reed, Worcester, Mass.
Format du livre: 5 x 7 pouces
Type de couverture: Couverture en carton de type artisanal
Nombre de pages: 51 pages, 40 illustrations couleurs
Prix de vente en 1912:??
Coût pour la poste:??

Ce livre est le compagnon du «Wild Birds of New York» publié quelques mois auparavant.

La jaquette du livre semble utiliser une technique de marbrure sur bain de colle que l’on nomme en anglais «Paper marbling technique» qui lui confère une couverture qui lui est unique. Le livre est relié par des broches au centre, mais un cordon décoratif en bordure de la couverture lui donne l’aspect d’une reliure artisanale.

On y retrouve 40 descriptions de plantes les plus représentatives de la région.
Le livre est vendu dans une boîte décorative qui ajoute une touche particulière au contenu, ce qui incite à l’achat pour l’offrir en cadeau ou le conserver en souvenir d’une visite dans la région. (1)

C’est Mohonk Salesrooms (2) qui détient les droits d’édition de cette collection dans l’État de New York. Cette information est consignée dans une lettre d’entente de partenariat entre Charles K. Reed et «Doubleday, Pages & Co.» le 19 novembre 1912.

En même temps que le livre «Wild Flowers of New York» est publié, en juillet 1912, Charles K. Reed, le père de Chester A. Reed, va publier «Wild Flowers of New England» avec exactement le même contenu.

Ceci nous laisse supposer que l’idée originale pour la publication d’un livre-cadeau provient probablement de Mohonk Salesrooms. Ce qui expliquerait que Charles a concédé les droits de vente dans l’État de New York à cette organisation tout en conservant le droit de reproduire le même contenu dans un format identique destiné à une autre région touristique.

Charles K. Reed est un homme d’affaires. Si l’idée lui revenait, il n’aurait probablement pas concédé ses droits de vente pour satisfaire une seule organisation sans qu’il obtienne un avantage stratégique. Aucune documentation ne fait mention d’une négociation entre ces deux parties comme ce fut le cas avec Doubleday, Pages & CO.

Voici le diaporama de cette présentation

  1. (1) Consultez le diaporama du livre «Wild Flowers of New England» pour voir un exemple d’une boîte-cadeau.
  2. (2) Pour en savoir plus: Mohonk Mountain House