Qui suis-je ? Remerciements Boutique Galerie Contact

Pour les plus curieux

Quelle relation existe-t-il entre Charles K. Reed et Doubleday, Page & Compagy?


Mise en situation
Doubleday, Page & Company va jouer un rôle important dans la publication des livres édités par Charles K. Reed. Entre 1901 et 1915 inclusivement, Charles K. Reed a publié 33 livres. De tous ces livres seulement 4 livres seront officiellement édités pour une première édition par D. P. & C. « Doubleday, Page & Company ».


Comment s’est développé cette relation d’affaires et pourquoi?
Pour mieux saisir l’attrait que représente cette collection de livres pour « Doubleday, Page & Company » voici la liste complète de tous les livres édités par Charles incluant la date d’enregistrement du copyright.


Liste des livres édités par Charles K. Reed

1901, 1902, 1903, 1904, 1905
American Ornithology For Home and School
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur : Chas K. Reed, Copyright : Chas K. Reed

 

1903
Color key to North American birds, August 1 (1)
Auteur: F. M. Chapman, Chester A. Reed, Éditeur : Doubleday, Page & CO, Copyright : Doubleday, Page & CO

Guide to Taxidermy, Dec. 30 (2)
Auteur: Chas K. Reed, Éditeur : Chas K. Reed, Copyright : Chas K. Reed

 

1904
North American Birds Eggs, Apr. 9 (3)
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Doubleday, Page & CO, Copyright: Chester A. Reed



1905
Bird Guide Part 2, Land birds East of the Rockies, August 26
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

 

1906
Bird Guide Part 1, Water bird, Game bird, Apr. 25
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

 

1907
Flower Guide, Wild Flowers East of the Rockies. Jan. 28
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

 

1908
Guide to Taxidermy, revised, June 10
Auteur: Chas K. And Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Goldfish, Aquaria and Ferneries, Oct. 9
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

 

1909
Bird Guide Part 2, Land Birds revised, Apr. 27
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Guide to the Mushrooms, August 25 (4)
Auteur: Emma Tayler Cole, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

 

1910
Wild Flower East of the Rockies ( Oil color painting), August 10
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Flower Guide Revised ( Oil color painting), Sept. 22
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Bird Guide Part 1, Water Birds ( Oil color painting), oct. 10
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

 

1911
Bird of New Jersey (5)
Auteur: Chester A. Reed, Beechers S. Bowdish, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Nature Series "Birds", June 1
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Camera Studies of Wild Birds in their homes, July 1
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Nature Studies "In Field & Wood", July 15
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

 

1912
Wild Birds of New York, May 30 (6)
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Mohonk Salesroom, Copyright: Chas K. Reed

Wild Birds of New England, May 30
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Wild Flowers of New York, July 1 (6)
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Mohonk Salesroom, Copyright: Chas K. Reed

Wild Flower of New England, July 1
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Wild Bird of Mohomk Catskill Adirondack, May 30 (6)
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Mohonk Salesroom, Copyright: Chas K. Reed

Wild Flower of Mohomk Catskill Adirondacks, July 1 (6)
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Mohonk Salesroom, Copyright: Chas K. Reed

Birds of Eastern North America, August 28
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Doubleday, Page & CO, Copyright: Chas K. Reedq, Chester A. Reed, Harry F. Harvey, R. I. Brasher


1913

American Game Birds, Jan. 1 (7)
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Bird Dictionaries Vols 1, Land Birds, Jan. 1 (8)
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Bird Dictionaries Vols 2, Water Birds, Jan 1 (8)
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

Western Bird Guide, June 1 (9)
Auteur: Chester A. Reed, Harry F. Harvey, R. I. Brasher, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

 

1914
The Bird Book (10)
Auteur: Chester A. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

 

1915
Animal Guide, May 1 (11)
Auteur: Chas K. Reed, Éditeur: Chas K. Reed, Copyright: Chas K. Reed

 

Commentaires :
1 : Tous les droits de publication seront vendus À Monsieur Frank M. Chapman en juin 1912.
2 : Premier livre dont Charles K. Reed est l’auteur.
3 : Le seul livre dont le copyright appartient à Chester A. Reed.
4 : Le Copyright fut vendu à Emma Tayler Cole en 1922 par Carrie B. Reed.
5 : Le copyright ne fut jamais enregistré. Carrie B. Reed n’a pas été en mesure de procéder au transfert de propriété du copyright en 1922 après le décès de Charles K. Reed..
6 : Il y a deux autres livres similaires avec exactement le même contenu qui sont publiés par Mohonk Salesroom.
• Wild Bird of Mohomk Catskill Adirondacks, auteur Chester A. Reed
• Wild Flower of Mohomk Catskill Adirondacks, auteur Chester A. Reed
Ils sont sûrement associés dans le même copyright que Wild Birds of New York et Wild Flowers of New York.
7 : Le dernier livre dont Chester a signé la préface, probablement imprimé en 1912.
8 : Le copyright est daté du 1 janvier 19013. Il se pourrait que Charles ait préféré y inscrire 1912 pour la date d’impression afin d’éviter certaines confusions avec la mort de Chester qui a eu lieur le 16 décembre 1912 et lui attribuer tout le mérite de ce travail qui complète la démarche d’un amateur d’ornithologie.
9: Chester a passé une grande partie de l’été 1912 à préparer ce livre qui aurait sans doute été finalisé par lui, en 1913, s’il n’était pas décédé en décembre 1912. Il a largement contribué à la réalisation de ce livre.
Charles a dû recruter deux artistes pour compléter les dessins requis pour ce livre.
10: En 1914 plusieurs plaques d’impression du livre « North American birds eggs » étaient détruites. Charles K. Reed a récupéré les photos des œufs, les textes ainsi que les dessins de Chester et a produit ce livre d’une qualité exceptionnelle pour cette époque et encore aujourd’hui. C’est le plus bel hommage qu’il pouvait rendre à son fils. C’est à titre posthume qu’il a édité et publié ce livre en son nom. Le dernier livre Chester Albert Reed.
11 : Le deuxième livre dont Charles est l’auteur. Ce livre est également le dernier de la collection « Reed Nature Book ».

*** Pour en savoir plus sur les publications de Chester Albert Reed, consultez la section « Publications de Chester Albert Reed ».

À cette liste de publications possédant un copyright, il faut inclure deux jeux de cartes sur les oiseaux et les plantes, des photos miniatures principalement dédiées aux professeurs d’école, des photos et cartes postales en noir et blanc et en couleurs sur les oiseaux, fleurs et animaux. Les copyrights de tous les livres et photos produits par Chester A. Reed appartiennent à son père Charles Keller Reed. (A)

Naissance d’une relation d’affaires

Avec une liste de publications aussi impressionnante éditées par Charles en très peu d’années, beaucoup de maisons d’édition auraient été intéressées par l’acquisition et la distribution de cette collection.

Mais comment s’est développé la relation avec «Doubleday. Page & Company»?

C’est en 1897 que «Doubleday & McClure Company» est fondé par Frank Nelson Doubleday et Samuel McClure. En 1899 Doubleday et McClure vont mettre un terme à leurs relations d’affaires. En 1900 Monsieur Walter Hines Page se joint à Monsieur Doubleday et l’entreprise prend le nom de Doubleday, Page & Company «D. P. & C.». Cette nouvelle entreprise décide de développer une collection de livres spécialisés pour l’étude de la nature. Un marché en pleine effervescence.

Doubleday, Page & Company a des liens d’affaires avec la revue «American Ornithology for Home and School» depuis 1901. Une lettre, écrite par Monsieur Frank M. Chapman le 23 décembre 1902, nous indique que «D. P. & C.» désirait publier le livre «Color key to North American Birds» et était disposé à négocier des conditions très avantageuses pour obtenir ce contrat.

Voici un extrait de cette lettre concernant les discussions entre M. Chapman et Chester A. Reed pour la publication du livre «Color Key to North American Birds».

«I am sorry you have not come down so that we could further discuss the Doubleday, Page & Co. plan which to my mind is of the first importance. I heard from them the other day and it would be to our mutual interests if we could make some decision now so that they could make the proper announcements in their prospectuses for the coming year. Please let me hear about this at your earliest convenience. I think it can make them improve on their original offer of 40% of the selling list price.» - Lettre manuscrite de Monsieur Frank M. Chapman, 23 décembre 1902 sur papier lettre «American Museum of Naturel History». Archive de la famille Reed.


Le contrat fut signé en avril 1903 transférant les droits de copyright par les auteurs à «Doubleday Page & Company» incluant les droits d’impression. L’offre finale fut de 45% de redevances sur le prix de vente au détail (2.50$). (E)

imgCette jeune entreprise se démarque déjà de la compétition à son époque. Dans cette publicité présentée dans «American Ornithology» en juillet 1902, Madame Anna Botsford Comstock, une sommité dans le domaine de «Nature Study» mentionne:
«Mrs. Anna Botsford Comstock, a recogdized authority, says: The New Native Library is designed especially to help those without scientific training to comprehend the beauties and wonders of nature. The illustrations have created a new epoch in colored pictures direct from photographs and the text is uniformly interesting and instructive.»

Il était donc tout à fait naturel pour ces deux entreprises d’entretenir des liens d’affaires. La boutique de Charles était un point de vente pour les livres de «D. P. & C.». Pour la vente de ses livres, Charles avait développé son propre réseau de distributeurs qu’il s’était constitué lors de la mise en marché de la revue American Ornithology. Avec la publication de «Bird Guide Part 2, Land birds East of the Rockies» en 1905, Charles poursuit le développement de son réseau de vente.

Mais en 1912 la situation va changer.

1912, un premier pas vers la retraite…

Dans une lettre adressée à Charles K. Reed le 12 novembre 1912, Doubleday, Page & Company accepte une proposition de Charles concernant la distribution de tous les livres que possède Charles dans sa collection «Nature Book».

L’entente prévoit qu’une avance de 5,000$ lui sera remise sur les ventes qui seront faites par «D. P. & C.» entre 1 er août 1912 et février 1913.

Il est également convenu que Charles va donner un escompte de 60% sur tous ses livres et les prochains à venir à «D. P. & C.» pour la vente via leurs réseaux de distribution.

Cette première entente offre la possibilité à «D. P. & C.» de produire les livres pour Charles, incluant la fabrication des plaques d’impression, l’impression et l’assemblage des livres. Les modalités de l’entente sur ce point contractuel ne sont pas encore définies. Ils devront en discuter lors d’une prochaine rencontre. Ce qui explique sans doute que c’est «D. P. & C.» qui a publié la première édition de «Birds of Eastern North America, 1912» et «Western Bird Guide, 1913». (B)

Il n’y a pas de date de fin pour cette entente. Il est simplement convenu qu’advenant une fin de contrat l’une ou l’autre des parties donne un avis de 6 mois pour terminer cette entente.

Ce premier contrat de partenariat entre Charles K. Reed et Doubleday, Page & Company sera approuvé et signé par Charles le 10 décembre 1912. Seulement 6 jours avant le décès de Chester A. Reed.

Cette entente couvre principalement la distribution des livres de Charles par Doubleday, Page & Company. Mais elle ouvre la porte à une entente beaucoup plus sérieuse pour les années à venir.

1914, c’est le grand saut…

Charles a maintenant 61 ans. Chester est décédé depuis 2 ans. Il n’y a pas vraiment de relève pour la gestion de son entreprise. Charles a bien quelques projets en tête qu’il développe avec un artiste du nom de Harry F. Harvey, mais l’absence de Chester l’oblige à envisager la fin de ses opérations comme éditeur. Le moteur de son entreprise était Chester son fils.

Il semble que le contrat signé en 1912 avec «D. P. & C.» ait été concluant, car il s’apprête à signer la vente de sa collection de livres à Doubleday, Page & Company, un partenaire de longue date.

Le 30 mars 1914, Charles va signer un contrat avec Doubleday, Page & Company qui va assurer son avenir ainsi que la pérennité des livres de Chester A. Reed dans l’histoire du loisir ornithologique en Amérique.

Mais en homme d’affaires avisé, Charles va planifier la vente de son entreprise en deux étapes.

En 1914 l’entente prévoit le transfert de tous les documents et livres en stock, les plaques d’impression des livres, les plaques originales d’impression couleurs, dessins originaux, incluant tout le matériel requis pour la vente et la publication des livres ainsi que la liste de noms des commandes par courriers et les commandes en cours.

Charles recevra une somme de 20,000$ ainsi que des redevances sur les ventes que fera Doubleday, Page & Company.

Charles recevra 80% des profits nets pour chaque vente. Voici le détail suggéré de la redevance calculée sur la vente d’un livre à 1$.

img

* Copie du contrat. Archives de la famille Reed


Charles est un fin négociateur.

Cette entente est valide jusqu’au 1er août 1916. Ce n’est qu’après cette date que Doubleday, Page & Company prendra les pleins pouvoirs sur la gestion et la commercialisation de tous les livres de la collection «Nature Book» de Charles K. Reed.

«D. P. & C.» acquiert tous les droits sur les plaques d’impressions des livres, les plaques d’impressions couleurs, des dessins originaux. En retour Charles recevra des redevances de 12.5% sur toutes les ventes de livres de sa collection par «D. P. & C.»

C’est à partir de cette date que la confusion va s’installer chez les amateurs et collectionneurs des livres de Chester A. Reed.

Lorsque «D. P. & C.» prend le contrôle des impressions, il va maintenir la mise à jour de la date d’impression pour les «Bird Guides» et Flowers Guides». S’ils impriment «Bird Guide Part 2, Land birds East of the Rockies» en 1916, ils vont le spécifier sur la page titre du livre. À ce moment, vous savez que le livre est édité en 1916. Il y a probablement une stratégie commerciale reliée à la mise à jour de cette date pour stimuler les ventes. Avoir toujours la dernière version.

imgMais il en sera autrement pour plusieurs autres livres que Charles a publiés et que «D. P. & C.» a repris. Voici un exemple.

Probablement que le contenu de ce livre ne changeait pas alors pourquoi modifier les plaques d’impressions à chaque réimpression.

Certains libraires vont vous proposer un livre de Chester A. Reed publié en 1911 et édité par Doubleday, Page & Company et prétendre que c’est une première édition. Ils se trompent. Le livre a fort probablement été imprimé après 1916 sans que le nouvel éditeur corrige l’année de publication. Ou encore, si l’on vous offre un «Bird Guide Part 2, Land Birds revised» 1909 par Doubleday, Page & Company vérifiez auprès du vendeur. Si l’éditeur est Doubleday, Page & Company la date de 1909 représente l’année du deuxième copyright de ce livre. L’année d’impression est postérieure à 1916.

La confusion est normale. Très peu d’informations existent sur la relation entre Charles K. Reed et Doubleday, Page & Company et aucune liste n’était disponible sur les livres édités par Charles. K. Reed.

 

Il n’y a pas que Charles qui peut négocier dans la famille Reed.

Charles K. Reed est décédé le 11 mars 1921 à l’âge de 70 ans. Carrie B. Reed, l’épouse de Charles, va hériter de tous les avoirs de Charles incluant les redevances que verse «D. P. & C.» pour la vente des publications de Charles.

Le 22 mai 1922 Monsieur Nelson Doubleday, le fils du fondateur et nouvellement membre de l’équipe «Doubleday, Page & Company» propose à Madame Carrie B. Reed un montant de 25,000$ pour les redevances qui lui sont dues incluant l’acquisition des copyrights des livres et pour l’annulation du contrat signé entre Charles et «D. P. & C.»

Le contrat liant Charles et «D. P. & C.» est valide jusqu'à la fin des droits de copyrights des livres appartenant à Charles. Il reste près de 40 ans aux droits de copyright incluant le renouvellement prévu pour 1935 pour l’ensemble des livres.

Carrie ne s’en laisse pas imposer. Elle lui fait remarquer que depuis que Charles a signé le contrat avec «D. P. & C.» (1916), ceux-ci ont versé approximativement 81,000$ en redevances. Et si Charles avait appliqué certaines clauses au contrat, c’est plus de 100,000$ que «D. P. & C.» aurait dû débourser. La somme de 25,000$ que propose M. Doubleday semble dérisoire aux yeux de Carrie.

Carrie, en bonne négociatrice, lui démontre que Charles a fait de grands sacrifices au moment de la vente et qu’aujourd’hui le prix proposé est encore un grand sacrifice qui lui est demandé.

Par un calcul très simple, 10,000$ de redevances par année en moyenne, Carrie démontre que pour les 40 prochaines années c’est probablement plus de 400,000$ en redevances que devra payer «D. P. & C.» en respectant le contrat actuel.

Carrie propose de couper le montant en deux. Elle demande un paiement de 200,000$ incluant le renouvellement des droits, payé en 4 versements sur 4 ans incluant les intérêts, bien sûr. (C)

Carrie a eu un maître dans l’art de la négociation.

Charles devait sourire dans sa tombe….

Aucun document ne confirme la décision de «D. P. & C.», mais Carrie a perçu des redevances jusqu'à sa mort en 1941.

Entre 1916 et 1941 pour 3 livres seulement ( Bird Guide part 1 et part 2 ainsi que le Flower Guide) ceci représente près de 1 million de livres vendus. (D)

 

A: Pour en savoir plus, consultez la section: Pour les plus curieux
B: Pour en savoir plus sur les publications de Chester A. Reed, consultez la section «Publications de Chester A. Reed».
C: Lettre provenant des archives de la famille Reed.
D: Relevé des ventes tenu par Carrie entre 1916 et 1941, archives de la famille Reed.
E: Contrat signé entre Chester A. Reed et Doubleday, Page & Company le 17 avril 1903. Archives de la famille Reed.