Qui suis-je ? Remerciements Boutique Galerie Contact

Carrie   Bosworth  Reed
1852 - 1942

Une mère de famille, une femme de tête, impliquée et gardienne de la mémoire de Charles Keller Reed  et de Chester Albert Reed.

Carrie Smith Bosworth est née le 21 mai 1852 à Barrington, Bristol, Rhode Island. Elle se marie avec Charles Keller Reed le 6 juillet 1873 à Barrington. Ensemble ils auront 4 enfants :

Bertha May REED:

née le 16 mars 1874

Chester Albert REED:

né le 10 janvier 1876

Ralph Warner REED:

né le  26 février 1878

Mona Alma REED:

née le 18 juillet 1892


Tous les enfants sont nés dans la ville de Worcester, Massachusetts. Ralph ne vivra que quelques semaines puisqu’il décèdera le 7 avril 1878 d’une maladie infantile.

Il existe très peu d’informations sur la vie de Carrie, mais il en subsiste quelques bribes  qui nous permettent de mieux la connaître.

Carrie était la grande complice de Charles qui partageait sa passion pour les oiseaux. Elle était reconnue comme une experte pour le tir des oiseaux (1) à l’époque ou il était permis de les tuer  pour répondre aux besoins des musées qui désiraient compléter leurs collections.

Elle assistait Charles dans la gestion courante de son entreprise. Elle pouvait agir comme témoin lorsque Charles signait des contrats importants. Voici la partie du contrat signé entre Charles K. Reed  et Monsieur Frank Chapman pour la publication du livre «Color Key To North American Birds» en février 1902. Vous remarquerez que Carrie Reed signe comme témoin ainsi que l’épouse de Monsieur F. Chapman.  (2)

Carrie avait développé l’habitude de réviser les livres édités par Charles ou publiés par Chester.  Voici quelques observations qu’elle a faites concernant le livre de Monsieur F. Chapman «Color Key To North American Birds édition révisée» publié en 1913. Elle avait développé «l’œil» pour identifier les erreurs de frappes ou les fautes orthographiques. Cela exigeait une grande concentration et une connaissance approfondie des oiseaux pour exécuter ce travail. (10)

Carrie n’était pas une personne publique comme Charles ou son fils Chester. De leurs vivants elle était plutôt réservée. Elle s’occupait de la maison, de l’éducation des enfants et de supporter Charles dans son entreprise. Cependant, elle était une membre active de la Société d’Histoire Naturelle de Worcester et ainsi elle contribuait à l’influence de la famille Reed dans la communauté ornithologique de Worcester. (1)

Elle était très impliquée en généalogie pour la famille Reed et la famille Bosworth. En 1921, Carrie devient membre de la «Society of Mayflower Descendants». Elle est de la 9e génération de descendants de John Howland qui arriva d’Angleterre à bord du Mayflower, à Plymouth en Nouvelle-Angleterre en décembre 1620.  Jusqu’à la fin de sa vie, Carrie sera membre de «Advisory Board et Honor Roll member»  dans l’Association Bosworth». Elle était généreuse et toujours disposée à aider l’Association lorsque des fonds supplémentaires étaient nécessaires pour la publication de différents volumes. (1)

 
Au décès de Charles, Carrie héritera de tous ses avoirs ainsi que des redevances  que Doubleday, Page & Company remettait à Charles pour la publication de ces livres.
 

Dès lors, Carrie commence à s’impliquer dans différentes sociétés d’ornithologie du Massachusetts. Le 7 mai 1924 Carrie devient «Sustaining member» de «Audubon Society of Massachussets».(3) Elle contribue largement au financement de cette organisation qui est présidée par Edward Howe Forbush, un ami de la famille.

Elle sera élue membre associée de la prestigieuse société d’ornithologie «American Ornithologists' Union » en 1925.(4) Elle maintiendra son adhésion jusqu'à sa mort, soit 17 ans plus tard.

Le 20 mars 1933, Carrie sera nommée «Membre honoraire» du club «Forbush Bird Club» de Worcester. (9)

Carrie a toujours contribué à préserver la mémoire de Charles et de Chester.

Lors de la rencontre trimestrielle du «Worcester Natural History Society» le 20 décembre 1932,  le «Forbush Bird Club» propose à la Société de créer une collection avec les livres d’ornithologie de sa bibliothèque à la mémoire de Charles et Chester Reed pour leurs participations aux affaires de la société et de leur grande contribution à la science et au loisir ornithologique dans l’histoire de l’ornithologie américaine.

Cette proposition sera acceptée et portera le nom de «Reed Ornithological Library». (6) Le «Forbush Bird Club» propose d’inclure ses propres livres à cette collection afin d’augmenter le nombre de volumes de cette dernière évaluée à environ 180 livres.       

à la suggestion du secrétaire de la «Worcester Natural History Society» il fut recommandé de transmettre cette information à Carrie Bosworth Reed.  Le docteur Ekblaw,  président du «Forbush Bird Club», adressa une lettre à Carrie B. Reed pour l’informer de cette reconnaissance pour Charles et Chester. Celle-ci répond très amicalement au président du club en incluant un chèque de 50$  pour la fabrication d’un  «ex-libris»  (bookplate) qui devrait identifier les livres de cette collection. (7)

Conception de cet   «ex-libris»

L’emblème du «Forbush Bird Club» la Mésange à tête noire (The Chickadee) apparaît sur le dessus de l’emblème avec l’inscription «Studere – amare – conservare» (to study, to love, to preserve). Un paysage forestier est encadré par des branches d’un rosier. La forêt représente la région de Worcester.

Dans le bas de cet ex-libris, le binoculaire et la caméra représentent l’intérêt du club et de ceux pour qui cette étiquette est créée, Charles K. Reed et Chester A. Reed. Au centre, c’est l’armoirie de la famille Reed.

Il est possible de voir ces armoiries dans le petit livre «Wild Birds of New York». Édité par Charles en 1912, quelques mois avant le décès de Chester.

Madame Mabel J. Lewis était responsable de la conception de cet «ex-libris» et Monsieur William J. Waite en était le concepteur. (8)


Mais la contribution de Carrie à la préservation de la mémoire de Charles et de Chester commence bien avant la reconnaissance officielle de leur contribution à l’histoire de l’ornithologie Américaine par «The Worcester Natural History Society».

Une véritable histoire d’amour.

Il faut avoir consulté les archives que Carrie a amassées tout au long de sa vie dans des boîtes de carton regroupant des articles de journaux concernant Charles et Chester, des documents publicitaires produits par Charles,  des documents officiels, des résumés biographiques ou les photos qu’elle a conservées pour constater tout l’amour et la fierté qu’elle éprouvait pour eux.

Une grande partie des documents et des photos présentés dans ce site Web lui sont redevables. Mona sa fille, a conservé et transmis cette documentation aux générations futures.

Carrie Bosworth Reed 
Mona Reed King - (fille de Carrie)
Doris King Gibbins (fille de Mona)
Gail Gibbins Berkshire (fille de Doris) Gail vit actuellement au New Jersey.

Elles sont les «Gardiennes» de la mémoire de Charles et de Chester Reed. 


Carrie était autonome, elle a toujours habité à la résidence familiale  au 11 State Street, Worcester. Mais un an avant sa mort, Carrie est allée habiter chez sa fille Mona R. King à Orange Est au New Jersey. Carrie Bosworth Reed est décédée le 14 janvier 1942 à l’âge vénérable de 90 ans. Elle repose avec Charles au «Forest Hill Cemetery»  Barrington, Rhode Island.


Carrie   Bosworth  Reed
1852 - 1942

Voici quelques photos concernant Carrie B. Reed

Vous pouvez consultez le diaporama de cette présentation.

Retour à Famille Reed

(1) Bosworth Bulletin #38 (April 1942)
(2) Archives de Carrie Bosworth Reed
(3) Archives de Carrie Bosworth Reed
(4) Palmer, T. S. et al. 1954. Biographies of Members of the American Ornithologists' Union, reprinted from 'The Auk', 1884-1954. Ed. by P. H. Oehser. Washington, DC: Lord Baltimore Press, 630 pp. [p. 472].
(5) Worcester Telegram Gazette, 21 mai 1921
(6) Worcester Telegram Gazette, 21 décembre 1932
(7) The Chiskadee, mars 1933, volume 3, numéro 1.
(8) Worcester Telegram 15 avril 1934
(9) Archives de Carrie Bosworth Reed.
(10) Note à l’intérieur de la couverture du livre «Color Key To North American Birds édition révisée» appartenant à Carrie B. Reed

Photo

(P1)  Caroline «Carrie» Bosworth Reed en 1888, Archives de la famille Reed.
(P2)  Archives de la famille Reed
(P3) Notes sur la couverture intérieure du livre ««Color Key To North American Birds édition révisée» publié en 1913.» Archives de la famille Reed
(P4) Archives General Society of Mayflower Descendants
(P5): Certificat d’adhésion à la société d’Audubon du Massachusetts, 1924, Archives de la famille Reed
(P6): Worcester Telegram Gazette, 21 décembre 1932 Archives de la famille Reed